Vous êtes ici : Accueil  / Qui sommes-nous ?  / L’association

Les permanents


L’École de la paix compte actuellement six permanents.


Matthieu DAMIAN
Directeur de l’École de la paix
"J’ai d’abord été chargé de mission UNESCO à l’École de la paix entre 2003 et 2005, avant d’y revenir en 2010 en tant que chargé de mission. J’ai été nommé directeur de l’École de la paix en Janvier 2012."
lui écrire

Anne-Cécile Monin
Chargée de projet "Accompagnement de la parentalité dans les familles roms"
"D’abord bénévole sur le projet d’accompagnement des familles roms, j’ai eu l’opportunité de partir 1 an en Moldavie. Un an après, un roumain bien rodé et une meilleure connaissance de la culture rom, me voilà de retour à l’École de la Paix. "
lui écrire

Karima Bouguetaia
"Salariée à l’École de la paix depuis plusieurs années, Karima a acquis une forte expérience pour proposer et mener des formations dynamiques et les plus proches possible de vos besoins." N’hésitez pas à la contacter.


Ondine Tavernier
Volontaire en service civique
"Après un master de Sciences Po Grenoble en relations internationales spécialisé sur l’Amérique latine, j’ai intégré l’École de la Paix en septembre 2016 pour y réaliser un service civique de six mois. Je participe à la finalisation du projet "De la Guerre à la Paix" qui construit un outil pédagogique visant à sensibiliser les enfants et les jeunes à la négociation et au vivre-ensemble par l’étude des conflits."
lui écrire

Jean-Philippe Echassoux
Chargé de mission "Colombie"
"Lors de mon cursus à Sciences-Po Lyon, je me suis spécialisé sur l’aire géographique latinoaméricaine et en gestion de projets humanitaires dans le cadre d’un partenariat avec l’Institut Bioforce. J’ai ensuite vécu trois ans au sein de la région tri-frontalière Colombie-Brésil-Pérou où j’ai travaillé avec les peuples indigènes de la Vallée du Javari au Centro de Trabalho Indigenista, une ONG brésilienne. A l’Ecole de la Paix, je renoue avec la Colombie où j’avais étudié lors d’un échange universitaire en participant à l’animation et au développement du Réseau France Colombie Solidarités ainsi qu’au projet de coopération décentralisée "Crolles-Zapatoca"."
lui écrire


Maria Fernanda Garcia
Volontaire en service civique
"J’ai connu l’École de la Paix lors d’un échange universitaire à Sciences Po Grenoble en 2015. Après mon retour en Colombie j’ai fini mes études de sciences politiques à l’Université National de Bogotá. Mes connaissances sur le contexte socio-politique colombien, la coopération internationale et mon grand intérêt d’agir afin de promouvoir la paz en Colombia ainsi que dans le monde entier m’ont motivé à faire partie de l’École de la paix. Je suis volontaire de service civique dans la mission ’Colombie’."