Vous êtes ici : Accueil  / Nos outils  / Films de l’EDP


Films de l’EDP



Interview de Richard Pétris et Patrick Lecomte

Le film revient en 2014 sur l’histoire, l’action et les soutiens de l’Ecole de la paix : comment faire advenir une utopie ? Comment l’Ecole de la paix se positionne dans les mouvements de la paix et de l’éducation populaire ?

Voir l’interview

Hep l’Europe

Comment sortir de la folie sanguinaire de la guerre qui dresse les Hommes les uns contre les autres ? Comment passer du nationalisme à la paix ? Comment tendre la main à l’ennemi d’hier ? Autant de questions auquel ce documentaire d’une trentaine de minutes propose d’apporter des réponses en abordant la naissance de la construction européenne, entre témoignages et analyses.

Documentaire : Hep l’Europe !

Le sentier de la guerre ou comment l’éviter

Comment a été accueillie au collège Edouard Vaillant à Saint-Martin-d’Hères l’exposition « Le sentier de la guerre ou comment l’éviter » ? Le documentaire souligne le travail mené par les enseignants avec leurs élèves à partir de ce support : comment perçoivent-ils les préjugés ? Comment les faire réfléchir sur leurs propres pratiques ?

Documentaire : Le sentier de la guerre ou comment l’éviter

Très-Cloîtres : au-delà des Frontières

L’Ecole de la paix et l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble ont présenté, en 2011, un appel à projet au Conseil régional Rhône-Alpes intitulé "Université Citoyenne et Solidaire". Le financement obtenu a permis à Mme Elodie Veyrier de réaliser un film documentaire sur le quartier Très-Cloîtres à Grenoble. Elle a été secondée pour ce faire par Mme Cindy Millot. Sa mission a été encadrée par M. Jacques Barou, chargé de recherches au CNRS, enseignant à Sciences Po Grenoble et administrateur de l’Ecole de la paix. Un film militant qui veut présenter une autre image du quartier Très-Cloîtres Le quartier Très-Cloîtres, ancien faubourg de la ville de Grenoble, est un espace constitué de diverses cultures et horizons sociaux. Ce documentaire remet à jour la vie d’un territoire riche d’histoire et de patrimoine, trop souvent laissé pour compte par les Grenoblois. On y découvre un cadre où se mêlent deux populations : celle issue des vagues d’immigration durant les quatre derniers siècles, implantée dans le quartier depuis lors (bâtiments de l’Alma), et une nouvelle population plus aisée, implantée dans le quartier à la suite du programme de restauration des années 1970 et 1980 (bâtiments de la rue Servan). C’est l’idée de solidarité qui ressort principalement du documentaire, ainsi que l’image d’un quartier animé grâce à sa population, mais trop peu investi par les commerces. Ce film d’une trentaine de minutes nous montre la volonté des habitants de voir leur quartier revalorisé et appuie le dynamisme des acteurs locaux en ce sens. Le film est disponible via le lien ci-dessous :

Documentaire : Très-Cloîtres, au-delà des frontières

Il a été rendu possible grâce à l’IEP Grenoble et au Conseil régional Rhône-Alpes.

Couleurs de Paix

Dans cette vidéo nous découvrons le travail artistique d’un homme qui a voulu laisser une trace des événements douloureux vécus dans la région de l’Uraba en Colombie. Par ses peintures, Jenaro Kintana nous fait partager son engagement politique : celui de faire mémoire des personnes tuées durant ces conflits. Un travail remarquable rempli d’humanité.

Documentaire : Un peintre colombien qui témoigne

Le Meilleur Coin des Amériques

L’Uraba, une région de rivières et de forêts au nord-ouest de la Colombie est habitée par des populations noires et indigènes. En 1997, l’armée régulière lance l’opération « Genesis » pour repousser les guérillas communistes en place depuis des décennies. Les populations sont prises entre les deux feux et sont forcées d’abandonner leur territoire pour se réfugier dans les villes les plus proches.

Après des mois dans la misère et l’abandon les plus totales, elles décident de retourner vers leurs lieux d’origine, même si cela les place au milieu du conflit armé. Certains, avec l’aide de l’église locale, créent des communautés de paix.

Les paramilitaires profitent des déplacements des paysans pour spolier leurs terres et planter, illégalement, des plantations de palmiers à huile.

Ce document donne une idée des racines de la violence qui caractérise la Colombie en même temps qu’il souligne l’enjeu d’un développement qui doit être durable pour que la paix elle-même soit globale et véritable.

Il pose de multiples questions propices aux débats : la déforestation des pays tropicaux pour le bois et pour le développement des agrocombustibles est-elle une fatalité ; les minorités noires et indigènes sont-elles amenées à disparaître face à la modernité qu’elles refusent ; sont-elles en droit de la refuser

Documentaire : Le meilleur coin des Amériques

Quand la taupe boit dans le fleuve

Barrages hydroélectriques et sécurité alimentaire dans le Mékong.
Va t-on vers un nouveau drame au Cambodge ? Les projets de barrages sur le cours principal du Mékong, mettent en danger l’alimentation et les emplois des populations du bassin du Mékong. Si les projets sont réalisés, on peut s’attendre à des troubles importants et des migrations de plusieurs millions de personnes.

Documentaire : Quand la taupe boit dans le fleuve

La suite de la première partie est disponible à la fin de vidéo. Le film se compose de 3 parties.

Mékong, les pièges du progrès

Le Mékong, deuxième fleuve mondial pour sa biodiversité, traverse six pays du continent asiatique. Depuis 2012, le projet de construction d’un barrage hydroélectrique sur son bassin inférieur menace la sécurité alimentaire de la population du fleuve. Un à deux millions de personnes se nourrissent principalement des poissons du Mékong alors qu’un quart à un tiers des deux millions de tonnes produites chaque année risque de disparaître. Ce documentaire met en lumière les enjeux humains d’un tel projet, quand le progrès des uns menace la survie des autres...

Pour visionner le film avec les sous-titres, cliquer sur l’icône « captions » en bas de l’écran.

Documentaire : Mékong, les pièges du progrès